Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 05:21


Ce mardi matin, Auchan France va communiquer à ses collaborateurs le taux de participation aux résultats de l'entreprise pour l'exercice 2008. Il s'établit à 8,5 %. Un chiffre sensiblement équivalent à celui de l'exercice 2007 (8,10 %) mais qui devrait néanmoins nourrir certaines déceptions en interne. En effet, au vu des bons résultats dégagés l'an passé par les hypermarchés hexagonaux du groupe - qui ont dépassé leur objectif de cash flow brut (voir ma note du 12 février) - les salariés s'attendaient à un meilleur taux. La participation est calculée non seulement sur la base des résultats des magasins intégrés mais elle inclut aussi les performances d'Immochan, de la centrale d'achat et d'une quote-part de la holding.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand Gobin - dans L'actualité de l'empire
commenter cet article

commentaires

jo bris 15/02/2010 21:01


En voila une bonne nouvelle!
Merci de la primeur du taux.
Peut être de quoi faire pencher la balance vers un etat d'esprit moins négatif.


jo.bris 15/02/2010 19:21


Bonsoir, j'ai vu evoluer les differents taux de participation à Auchan sur plusieurs années.
Alors que jusque 2007 il était toujours evalué et bien affiché partout à environs 1.5 mois de salaire, il est pasé en 2008 à 1.2 mois de salaire...
La même année Gerard MULLIEZ est passé première fortune de France, mais ce n'est surement qu'un hasard.
Demain, on aura le taux pour 2009: on passera en dessous de la barre des 8 % ? Je le parierai bien.
La crise sera-t'elle l'excuse pour passer à une prime de moins d'un mois de salaire?
Réponse demain (en dedommagement on aura droit à un petit déjeuner).


emmanuel 19/02/2009 14:58

Ne pas être le plus mal lotti n'a jamais empêché de faire entendre sa voix. Une partcipation élevée est preuve de bonne santé d'une entreprise... Un effectif essentiellement composé d'employés en contrats précaires est une grande force pour s'adapter aux aléas du marché, même aux crises économiques et financières mondiales... Alors, qui de l'oeuf ou de la poule a vu le jour en premier : les salariés affamés s'en contrefoutent... Tant que la faim restera un levier sur lequel agit la grande distribution pour maintenir le calme dans ses troupes, les salariés seront condamnés à applaudir hypocritement les bons résultats de leur entreprise... Simplement scnadaleux et pathétique...

HeRB 18/02/2009 16:22

à Anti-grande-surface
dans Libé d'aujourd'hui :
"Si Auchan, champion de l’intéressement, a bien versé, en 2007, 41 % de ses bénéfices à ses salariés, très rares sont les entreprises du CAC 40 à redistribuer plus de 10 % de leurs bénéfices à leurs collaborateurs."

anti.grande.surfaces 17/02/2009 10:29

Défendre le pouvoir d'achat des consomateurs + réductions des couts de personnel + importation massive de Chine = un taux de participation décevant pour les salariés...
Par contre de l'autre coté de la frontière, en Belgique ils y en a qui se frottent les mains...
http://anti.grande.surfaces.over-blog.com/

La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

POUR COMMANDER LE LIVRE, CLIQUER ICI

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 600 000 salariés et de ses 86 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.