Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 13:38
Un sujet qui n'est pas en lien avec les Mulliez mais qui renvoie au thème du partage des profits, de l'appétit des actionnaires et du train de vie et des passions des plus aisés d'entre eux.
Dans son numéro du 19 février, Challenges présente un tableau indiquant, pour les entreprises du CAC40, la part du résultat net après impôts distribuée aux actionnaires. Le groupe PPR est en 11e position avec des dividendes qui représentent 53,4 % des bénéfices. Hasard du sommaire, on trouve quelques pages plus loin un article à propos de l'utilisation faite de ces dividendes par le patron-fondateur de PPR via sa collection d'oeuvres d'art (photo DR). Une passion dans laquelle François Pinault engloutit des sommes colossales. Toujours dans le même numéro, comme pour bien montrer dans quel monde évolue la famille du milliardaire breton, une photo très glamour du fils Pinault et de son épouse, l'actrice Salma Hayek, qui viennent de convoler. Bien sûr, n'importe qui a le droit d'acquérir des oeuvres d'art (après tout, mieux vaut cela que de flamber au Casino) ou de se marier avec une star d'Hollywood. Cela n'enlève en outre rien aux qualités d'entrepreneurs dont on peut faire preuve par ailleurs. Il n'empêche, certains télescopages sont parfois brutaux. Le jour même de la parution de ces articles dans Challenges, PPR présente ses résultats 2008 à la presse. Du côté des activités grand public, l'heure est à la réduction de la voilure aussi bien à La Redoute qu'à la Fnac ou chez Conforama. Ce matin, La Voix du Nord a rapporté les propos de syndicalistes particulièrement remontés : "Les résultats de PPR sont en hausse.Pinault a pour objectif d'augmenter la marge nette, la rentabilité et le cash-flow. C'est seulement cela que visent les plans de licenciement. C'est scandaleux." Et un autre de poursuivre : "Il y a 450 millions d'euros versés aux actionnaires, dont 40 % à la famille Pinault. Avec une partie, PPR pourrait satisfaire les salariés". On imagine le courroux de ces délégués quand ils vont tomber sur Challenges...

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand Gobin
commenter cet article

commentaires

Pierre Thévenon 21/02/2009 10:46

hier soir, sur France 5, le reportage a plutôt donné l'image d'un homme dont le rapport à l'argent reste sage. Comme il le dit lui-même, je suis un handicapé des loisirs. je ne skie pas, je ne joue pas au golf, ma seule passion c'est de travailler et d'entreprendre...

La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

POUR COMMANDER LE LIVRE, CLIQUER ICI

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 600 000 salariés et de ses 86 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.