Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 14:08
La Russie reste une cash-machine pour les Mulliez

L'intégration des comptes 2014 des filiales russes d'Auchan et de Leroy Merlin au sein de leur maison-mère est sérieusement impactée par la chute du rouble. Cela n'empêche pas ces deux enseignes phares de la galaxie Mulliez de faire actuellement de très bonnes affaires au pays de Poutine.

- Comme les autres distributeurs alimentaires, Auchan a été rappelé à l'ordre par l'Administration russe. En cause : des augmentations de prix au-delà de l'inflation, pourtant galopante, mais au-devant de laquelle l'enseigne au rouge-gorge avait choisi de courir afin de gonfler ses marges.

- Cette inflation, provoquée par la chute du rouble et amplifiée par les sanctions occidentales à l'égard de Moscou, incite les consommateurs à faire des réserves et à stocker. Conséquence : des records d'affluence dans les magasins, à commencer par ceux bénéficiant de l'image la plus discount, Auchan en tête.

- l'état de la parité rouble / euro n'incite pas à rapatrier les bénéfices vers la France. Mieux vaut les dépenser sur place. Leroy Merlin vient de donner un coup d'accélérateur à son programme d'expansion. Dans les trois ans, l'enseigne devrait ainsi passer de 34 à 95 magasins dans le pays.

Le livre La face cachée de l'empire Mulliez inclut un chapitre complet sur les méthodes des enseignes Mulliez en Russie, un pays où le clan nordiste est le premier employeur étranger.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Alain 22/08/2018 18:17

Ne nous voilons pas la face : si Auchan réussit en Russie, c'est forcément au prix d'accommodations avec les autorités locales. Si Carrefour a quitté le pays moins de six mois après l'ouverture de son premier magasin, c'est que ses dirigeants ont eu plus de pudeurs que ceux d'Auchan (acceptation de pots de vin et autres).

D'ailleurs, la présence d'un Auchan City à Simferopol en Crimée occupée (simplement passé de la direction ukrainienne à la direction russe du groupe) montre que la société n'hésite pas à s'asseoir sur la loi si c'est dans son intérêt. Ce magasin aurait dû purement et simplement être fermé suite à l'annexion de la région par Moscou. Celui-ci reste donc, bien qu'il soit dans l'illégalité la plus totale vis à vis des sanctions européennes et américaines…

Grégoire 26/02/2015 16:03

Bravo! Ces enseignes peuvent être fières d'une telle réussite dans ce pays. Il faut aussi souligner que pour une fois des acteurs français ne sont pas devancés par les américains, chinois ou allemand. L'audace entrepreneuriale d'investir dans ce pays à une période encore instable paie!
Cash machine localement... mais ensuite les russes vont destocker, manger les tonnes de conserves achetées et donc 2015 sera sans doute moins bon que 2014.
En tout état de cause, ce qui est à déplorer, ce sont les victimes de ces tensions géopolitiques dont nous sommes tous responsables. Le choc des égos ne mènera à rien de bon.

denis 02/03/2015 21:19

je doute qu'Auchan ait pu profiter de l'inflation pour se faire du gras ; l'attitude logique est plutôt de renforcer son image discount au moment où cela compte le plus pour ses clients.

MARC 26/02/2015 17:57

Je partage totalement votre opinion. J'ajoute que si le groupe n'a pas besoin de récupérer du cash, c'est un signe de bonne santé du groupe et une façon astucieuse de financer son développement aux conditions du marché.

La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

POUR COMMANDER LE LIVRE, CLIQUER ICI

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 600 000 salariés et de ses 86 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.