Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 06:43

 

 

La CGT, CFDT et FO, réunis en intersyndicale, demandent à la direction d'Auchan France la réouverture des négociations sur les salaires. Ils jugent insuffisante l'augmentation de 1,5 % proposée. Dans la Voix du Nord, Gérald Villeroy, délégué central CGT cite les cas de Carrefour et Casino, chez qui les hausses ont respectivement été de 2,5 % et 2 %. Nord Eclair, qui évoque des débrayages hier matin dans les hypers de Roncq, Calais et Boulogne, rapporte les perturbations survenues lors du comité central d'entreprise. L'intersyndicale a remis à cette occasion une pétition signée par 8 000 des 53 000 salariés.

Ci-dessous, le détail de la représentation syndicale chez Auchan, telle qu'elle est issue des dernières élections, et qui a vu l'affaiblissement du poids de la CFTC, historiquement la première organisation syndicale de l'entreprise.

Syndicats-Auchan.jpg

Partager cet article

Published by Le Blog Mulliez - dans L'actualité de l'empire
commenter cet article

commentaires

JB du 13 , Mr. Jean Bernard jilezcov 07/07/2011 09:05


Whaoooo , des révélations édifiantes lorsqu’on sait que Auchan peut licencier des femmes et hommes du groupe et des magasins de France , des secteurs EM (électro-ménager et son -image).
Et cela pas plus tard qu’en 2008, pendant la criiiiiise économique qu’a subit la France, lol.
Pourquoi , parce qu’ils ont refusés de signer un avenant que certains SYNDICATS eux ont signé, pour l’équité !! Il est vrai qu’aujourd’hui pour certain syndicat , il est plus simple , de tirer les
salaires du haut vers les salaires du bas! Incroyable mais vrai! Mais faites attention messieurs les pseudos syndicalistes du commerce chez Auchan, l’histoire risque de se répétait comme après la
fameuse crise économique de 1938.….. Par votre faute , la claque sera radical .
Bon , c’est vrai que certaines régions sont moins frileuses et voient les anciens salariés gagner des prud’hommes et sans mal…
Mais pour d’autre comme Marseille, bastion d’irréductible GAULOIS ! Il va falloir faire appel et interjeter la décision du TGI de Marseille. Et surement même aller en cassation. Mais , nous irons
jusqu’au bout pour faire valoir nos droits face au Patron D’Auchan .Et surtout pour faire reconnaitre que le fait de s’asseoir à la table des négociations en France, n’équivaut certainement pas à
une volonté d’accepter un avenant et encore moins à une signature d’un syndicat,(jurisprudence à l’appui) .Qu’en deviendrait-il du syndicalisme à la suite de cela!!!

Pourquoi demander des miettes, lorsque vous avez eu la possibilité de sauver un métier, les vendeurs gueltés, qui avec un nouvel avenant est devenu une vrai supercherie pour les nouveaux
vendeurs!!!
FO n'a pas signé l'avenant de 2007 , alors que la cfdt avec a su propulser une centaine de vendeurs des magasins à la rue et tout ça , pour l'équité.... si pour la cfdt Auchan comme pour la cftc
Auchan , faire reculer les salaires c'est faire avancer le dialogue social alors quel honte pour le monde du syndicalisme.

PS: y A-t-il des journalistes qui seraient à l’aise en droit, pour que je leur explique le danger qui guette les syndicats. Bonsoir et bonnes soldes.


robert 07/07/2011 01:00


la CFTC reste majoritaire. C'est par le dialogue que ce syndicat fonctionne et obtiens bon nombre d'accords. D'autres font "miroiter" tellement de choses..... et n'obtiennent rien. A choisir, je
préfère un sydicat efficace.


Charles 01/07/2011 14:17


"affaiblissement du poids de la CFTC, historiquement la première organisation syndicale de l'entreprise"

On est de plus en plus à se rendre compte des coups tordus de la cftc à Auchan.


La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

POUR COMMANDER LE LIVRE, CLIQUER ICI

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 500 000 salariés et de ses 80 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.