Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 11:05

 

 

Intégrées au pôle textile féminin placé sous l'autorité de Richard Maurice, les enseignes Pimkie, Grain de malice et Phildar sont à la croisée des chemins.


07042011127.jpgPimkie tout d'abord. Objet d'un plan social qui s'était traduit à Noël 2009 par le blocage des entrepôts, l'entreprise a été réorganisée, notamment au plan logistique. Cet hiver, l'enseigne a inauguré un nouveau logo (voir photo) mais rares sont pour l'instant les magasins qui l'arborent. Eric Vandendriessche, qui était directeur général, a fait ses valises, direction IDGroup, où il prend la tête des enseignes Okaïdi et Obaïdi.

 

Suite à la décision d'arrêter Xanaka, qui ne subsiste plus en France qu'au fronton d'une vingtaine de boutiques, 180 points de vente ont été transformés en Grain de malice, enseigne initialement développée au sein de Phildar. Perturbées par le changement d'enseigne, déçues par les collections - celle de l'hiver 2010 a été un ratage total -, les clientes n'ont pas suivies. Un vrai flop. A voir si la collection printemps-été est en mesure de redorer le blason déjà terni de cette jeune enseigne.


phildar.jpgConcernant Phildar, la partition de son réseau entre le prêt-à-porter (Grain de malice) et le fil à tricoter (photo Knit Spirit) ne s'est pas non plus déroulée selon les plans. Composé pour l'essentiel de points de vente franchisés, le réseau est démotivé par la nouvelle stratégie du franchiseur. Rares sont les magasins en mesure de s'aligner sur les nouveaux critères imposés depuis Roubaix. De très nombreux contrats ne seront pas renouvelés.

 

Globalement, le pôle textile féminin de la galaxie Mulliez, qui inclut également Orsay et RougeGorge (lingerie ex-Cannelle) représente 2 200 magasins et emploie 12 700 collaborateurs. Son chiffre d'affaires 2010 serait de l'ordre de 1,1 milliard d'euros hors taxes.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Blog Mulliez - dans L'actualité de l'empire
commenter cet article

commentaires

CHARROIN 07/01/2012 09:45

Bonjour!

Mais qui ve ut la peau de PHILDAR et de ses Franchisés ?????

Le "Quarteron" des dirigeants DE GDM ???

sarroche 03/05/2011 16:30


aux nombre de post publiés, l'on voit bien que le textile féminin chez Mulliez, tout le monde sans f.... !
reste qu'il faut se rémémorer les envollées lyriques des HD NdM et consorts...
HD est d'ailleurs un jeu d'initiales qui ne doit pas porter chance au sein du groupe.
HD2 irait bien rejoindre HD1 dans la réserve ou les cows boys du business concentrent les vaincus.
allez Hugh !
ps : toujoues en attente d'un petit article piquant sur les affres du cheminement Xanaka/GDM, et sur les vingt bandeaux xanaka qui subsistent... croquant non ?


christiane 14/04/2011 20:06


et bien que de remous, ce qui est vraiment dommage c'est que le groupe mulliez a foulé allégrement toutes celles qui ont oeuvré durant des décénies pour lui, il ne faut pas s'étonner que bons nbr
d'entre elles ne retrouvent plus l'engagement du franchiseur qui fait du colmattage pour essayer d'atteindre 2014 (fin des magasins phildar)sans trop perdre ces franchisées qui ne croient plus en
eux, trop de non-dits ont altérés les relations saines qu'il éxistait ds le passé, les temps changent mais des fois les stratégies sont mal menées par des gens qui ne st pas sur le terrain, aprés
le tour des boutiques phildar viendra le tour des chefs de secteur et ainsi de suite..c'est réellement un beau gachis! la course au bisness n'est pas tjs aussi évidente que cela.


Tex til 14/04/2011 11:55


Et bien, tout va mal dans le monde du prêt à porter chez les Mulliez, si on pense aux problèmes chez Kiabi.


Amatine 13/04/2011 08:38


Phildar a commis deux erreurs stratégiques: la première ,celle de vouloir sans cesse rajeunir son image pour s' aligner sur les concepts "modernes", la seconde d' avoir brouillé son image et
troublé ses franchisés en introduisant des produits finis en maille industrielle et du prêt à porter.Pour le grand public, le fil à tricoter
est une activité liée aux grands mères et aux mamans avec un savoir faire transmis de génération en générations aux filles et petits enfants.Il fallait faire évoluer ce concept dans une image de
tradition, un peu comme nos bonnes brasseries d' "antan" qui nous acceuillent chaleureusement dans un univers chaus et familial de bois, cuivre et nappes à carreau pour nous servir de bonnes
choucroutes, pot au feu ou lentilles au petit salé.Cette image de boutique " senior" devrait favoriser l' atelier bricolage au féminin en développant autour du fil à tricoter,activité ludique, tout
l' arsenal de la mercerie traditionnelle et de la corsetterie spécialisée, cela redonnerait confiance à des franchisées, trés manuelles, aujoud'hui perturbées par les orientations de ces dernières
années.


guyguy 12/04/2011 17:20


N'est ce pas trop d'enseignes à diriger pour UN seul homme ?


La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

POUR COMMANDER LE LIVRE, CLIQUER ICI

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 600 000 salariés et de ses 86 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.