Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 21:11

 

 

mes-images-3-8064.JPGKiabi s'apprête à annoncer à ses salariés actionnaires une baisse de 6,83 % de la valeur de part de leur FCP Kival. Il y a encore quelques semaines, les pronostics tablaient sur une petite évolution comprise entre 0 et + 5 %. Autant dire que la déception est grande. Surtout que cette diminution intervient après trois années au cours desquelles les progressions étaient comprises entre 14 % et 19 %.

Cette baisse est principalement la conséquence de la réduction des marges engendrées par la hausse des coûts de revient des marchandises achetées qui impacte donc jusqu'au modèle économique de l'entreprise. La flambée des cours du coton est due, entre autres, à la spéculation et à l'augmentation de la demande domestique en Inde et en Chine. Elle s'ajoute à la hausse, salutaire, des salaires dans les usines asiatiques.

Le taux Kival de 2011 est le premier à intégrer l'effet de volume lié aux contrats de franchise passés avec les ex-Vêti. En termes de valorisation de l'entreprise, cette opération n'a donc pas permis de compenser les difficultés conjoncturelles.

Kiabi a enregistré en 2010 un chiffre d’affaires de 1 309 millions d’euros HT, en croissance de 24,1% sur un an. Dans un communiqué du 27 avril, l'entreprise indique, grâce à ses 430 magasins (dont plus d'une centaine hors de France) gagner des parts de marché sur tous les segments. En France, Kiabi s’impose comme le n°1 en volume et n°2 en valeur de l’habillement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Blog Mulliez - dans L'actualité de l'empire
commenter cet article

commentaires

La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

POUR COMMANDER LE LIVRE, CLIQUER ICI

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 600 000 salariés et de ses 86 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.