Mardi 20 octobre 2009 2 20 /10 /Oct /2009 09:22
Exclusif - Auchan convertit au discount généralisé son hyper le moins performant dans chaque pays et les regroupe dans une filiale dédiée.
Le groupe Auchan n'a pas son pareil pour mettre au point de nouveaux formats, tester de nouvelles enseignes, imaginer de nouveaux modèles économiques. La liste des concepts développés par
le groupe ces dernières années (Les Halles, Simply Market, Chronodrive, Easy Marché, Fredi, etc.) est en train de s'allonger, en l'occurrence d'une formule inédite d'hypermarché discount, partiellement inspirée des modules Self-Discount (photo ci-contre, Lafange Prod). Deux ont été annoncés en Russie sous l'enseigne Radouga et un premier ouvrira en France cet hiver, à Mulhouse-Boutzwiller, à la place d'un Auchan en perte de vitesse depuis cinq ans. Les Dernières Nouvelles d'Alsace avaient publié cet été quelques informations concernant ce magasin. Il sera 100 % libre-service et fera la part belle au prêt-à-vendre : les colis reçus des fournisseurs seront directement mis en place en rayon ; l'intégralité du stock sera en surface de vente. On devine en filigrane les économies de personnel qui peuvent en résulter. On imagine aussi l'austérité du lieu, s'agissant d'un hyper de 9 000 m².
Mais par delà le concept marchand en cours de validation, l'aspect juridique et social vaut également d'être suivi. Et là, on réalise que les projets du groupe nordiste sont beaucoup plus globaux qu'il n'y paraît. Dans le cadre d'un plan à l'échelle mondiale, Auchan a en effet demandé à chacune de ses filiales dans la douzaine de pays où il est présent, de "sortir" un magasin, en l'occurence le moins bon, de son réseau et de le céder à une entité dédiée. C'est ainsi que Somarvrac, piloté par Marc du Colombier (Ex-Auchan Pologne et Russie) a vocation à réunir les magasins concernés, convertis pour l'occasion au discount généralisé.
Il s'agit d'une part de donner à ces hypermarchés une chance de renouer avec la croissance tout en faisant profiter le groupe des expériences qui y seront faites. Il pourrait également s'agir, pour ces points de vente déficitaires, de basculer les effectifs concernés vers une convention collective d'un niveau inférieur à celle en vigueur dans le reste du réseau.
Par Bertrand Gobin - Publié dans : L'actualité de l'empire
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.

 

  

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 470 000 salariés et de ses 80 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés