Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2014 4 23 /10 /octobre /2014 16:54

 

 

Dans un communiqué commun diffusé dans l'après-midi du jeudi 23 octobre, Auchan et le groupe allemand Metro annoncent avoir conclu un double accord visant à établir un partenariat international à l'achat.

Le premier porte sur une coopération permettant des négociations conjointes de conditions et de services spécifiques pour les principaux fournisseurs internationaux de produits de consommation de marques mondiales.

Le second est un accord d'approvisionnement international pour réaliser des achats conjoints, au niveau mondial, de produits non-alimentaires destinés à être revendus sous marque propre.  

"Il ne s'agit pas d'obtenir des remises mais de vendre des services aux fournisseurs, a tenté d'expliquer au magazine Challenges, Jean-Denis Deweine, directeur de l'offre et des achats internationaux du groupe Auchan. Nous pourrons, par exemple, proposer l'entrée en simultané dans 40 pays du monde et dans de multiples formats

L'accord intervient un peu plus d'un an après la fermeture des bureaux genevois d'Auchan International. Consolidant les ventes d'Auchan dans une douzaine de pays, cette structure permettait, bon an mal an, d'obtenir une centaine de millions d'euros de remises supplémentaires auprès des grandes multinationales (Colgate, Procter, Unilever, Nestlé, etc.).

Cet accord entre la famille Mulliez et le numéro un mondial du commerce de gros en libre-service n'est pas le premier. Il y a quelques années, l'enseigne Boulanger avait repris en France les magasins Saturn. Plus récemment, en Europe de l'Est, ce sont une centaine d'hypermarchés Real, cédée par Metro, qui ont été repris par Auchan.


Le lien vers le communiqué.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Blog Mulliez - dans L'actualité de l'empire
commenter cet article

commentaires

rohaert 30/10/2014 17:43

bonjour à tous
je ne lis que des critiques négatives depuis que j'ai découvert le site.
je pense et je peux me tromper que chaque acteur de notre société devrai se remettre en question du plus petit au plus grand.
nous sommes dans une phase critique je l'accorde mais ne baissons pas les bras.
une phrase que j'ai toujours aimer dire"avant de devenir grand soyons les meilleurs".
regardons nous tous et à tout les niveaux.
on peux faire les choses pour que tout redevienne cohérent.
bonne soirée.

Ferrarini 25/10/2014 11:18

Les accords pris entre Auchan et Système U d’une part et Auchan et METRO d’autre part sont une excellente chose. En permettant de massifier les achats, l’amélioration des conditions générales qui
devraient en résulter devrait permettre de reconstituer les marges.
La guerre des prix a pour conséquence de faire baisser le CA à volume égal. Ce qui ne favorise pas du tout la baisse des frais et particulièrement la baisse des frais de personnel, sauf à réduire
la qualité de notre réponse commerciale (augmentation du nombre de ruptures, attente en caisse, dégradation de la qualité de l’accueil).
Que faudrait-il faire pour faire comprendre aux dirigeants de la distribution et à ceux d’Auchan en particulier, pour leur faire comprendre que cette guerre est transparente pour les clients ?
Quelques centimes économisés par articles ne vont pas modifier fondamentalement leur pouvoir d’achat ni leurs habitudes de consommation. Pire ! Les affiches et autres calicots placardés à l’entrée
des hyper annonçant qu’ils sont moins chers que le concurrent d’en face sur x références, ne sont pas crédibles. Car pour vérifier la promesse, il faudrait aller chez le concurrent et là, il serait
toujours possible de faire la preuve de l’inexactitude de l’annonce ! Ça ne fait plaisir qu’au directeur !
Revers de la médaille des accords de massification des achats, même si les PME ne sont pas officiellement concernées, les PME travaillant pour les grands groupes (fournisseurs de matières
premières, d’emballages, de services …) le seront et les « majors » ne se priveront pas de se retourner vers eux, pour compenser les baisses tarifaires imposées par les distributeurs. Il y aura
donc là aussi des dégâts collatéraux !

La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

POUR COMMANDER LE LIVRE, CLIQUER ICI

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 600 000 salariés et de ses 86 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.