Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juin 2014 3 25 /06 /juin /2014 10:52

Chronodrive-Marcq-en-B-BG-copie-1.jpgJean-Philippe Grabowski, directeur général de Chronodrive depuis deux ans, vient d'être poussé vers la sortie. C'est le président, co-fondateur de l'enseigne, Ludovic Duprez qui va reprendre la direction opérationnelle de cette filiale d'Auchan. Vianney Mulliez, le patron du groupe, est à l'origine de cette décision.

Pionnier du drive en 2004, propriétaire des sites parmi les plus rentables, Chronodrive est aujourd'hui à la croisée des chemins. Contrairement à ses concurrents, adossés à des magasins, l'enseigne née à Marcq-en-Baroeul est un pure-player, exploitant des sites (75 en France) fonctionnant en solo. A ce titre, elle est plus exposée à l'essoufflement qui caractérise aujourd'hui le secteur, au terme de trois années d'une expansion débridée.Chronodrive a d'ailleurs fermé trois entrepôts ces derniers mois.

Grabowski paie en outre l'addition d'une gouvernance d'entreprise pour le moins bancale. D'une part, son binôme avec Ludovic Duprez n'a jamais fonctionné. Les sourires affichés en mars dernier pour la célébration des 10 ans de l'enseigne étaient des sourires de façade. D'autre part, le bug historique - dont la responsabilité revient à Gérard Mulliez - que constitue la cohabitation de Chronodrive et d'Auchan Drive au sein du groupe, n'a pas facilité la tâche de Grabowski.

C'est donc un grand commis de l'Etat Auchan qui vient d'être débarqué. DG de Chronodrive depuis 2012, Jean-Philippe Grabowski était passé précédemment par la Thailande, le Maroc (Marjane), la Russie (Atak) ou encore le pôle nouveaux concepts (A2pas, Partisans du goût).

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Blog Mulliez - dans L'actualité de l'empire
commenter cet article

commentaires

jiji_93 19/10/2015 18:04

Messieurs,
J'étais jusqu'à très récemment cliente d'Auchan direct, qui je pense à quelque chose de commun avec Auchan drive.
Après de nombreuses réclamations j'ai décidé de ne plus faire appel à votre service car j'ai le sentiment que ce service vous sert à écouler les produits en fin de vie dans vos rayons !
Outre les délais d'utilisation courts pour le périssable, il est arrivé fréquemment que des produits carrément pourris arrivent dans les cartons
Je passe sur les produits fragiles, bananes, fraises, framboises arrivé à l'état de purée sous les oranges et les pommes de terre
ou les boites d'œufs ouvertes et les produits baignant dans le blanc et le jaune d'œuf...
Il m'est arrivé de recevoir
- du muesli baignant dans le contenu d'un pot de miel
- un poulet que j'avais commandé "label rouge" sans aucune étiquette, ni poids, ni prix, ni provenance. Je l'avais réservé au frais pour une éventuelle reprise par votre magasin, du vendredi au lundi suivant. Avant de le jeter, j'ai ouvert le sac pour vérifier, l'odeur qui s'en est dégagée à empuenté ma cuiisine pour de nombreuses heures ...
- Des melons pourris des citrons bleus et blancs, des champignons bio noirs, des oignons blancs gluants,...
sans oublier les produits manquants mais facturés et bien d'autres choses encore.
Mais l'épisode du poulet ajouté aux dates de péremption de 2 jours annoncés et qui se réduisent souvent à un, m"ont convaincue que vous écoulez par Auchan drive les produits dont personne ne voudrait en magasin.
Vous avez résolu ainsi la démarque "resto du cœur" et au prix fort!
Bravo messieurs Il fallait y penser

Réseau Attila 27/07/2014 08:02

Je l'ai écouté sur France Inter. Excellent reportage et très explicite sur l'effet d'aubaine du CICE. Par contre aucun retour concernant le fait qu'il soit expliqué aux employés d'Auchan le bien
fait du CICE argent publique par excellence.Par contre pour le projet " Rocadest " à Carcassonne faudra attendre le versement du CICE de 2015 pour commencer les travaux quand au pharaonique projet
du " triangle de Gonesse " il ne se fera pas tout comme l'aéroport de " Notre Dame des Landes ". Concernant le CICE il apparaît anormal que le plus gros bénéficiaire soit les " services " (Auchan,
Carrefour, La Poste...)et pas les entreprises exportatrices ou d'autres et pareillement pour les PME. N'oublions pas malgré le contexte de crise actuel (pas pour tout le monde) il est bon de
rappeler qu'un emploi créer dans la grande distribution en détruit 2,2 ailleurs et que cette dernière à concouru à détruire 20.000 emplois/an et ce depuis 35 ans.Phénomène accentué par les gains de
productivité du à la course effrénée à la baisse des prix qui détruit des emplois surtout dans les filières de transformation et agricole surtout en Bretagne avec en marge l'optimisation
fiscale.Faites les comptes !!!!

Collectif pour le Triangle de Gonesse 26/07/2014 15:02

Le CICE et Auchan étaient un des sujets du journal de 8 heures d'hier vendredi 25/07/2014 sur France Inter, où le discours formaté de la direction d'Auchan a été mis en doute par la
journaliste.

Le Collectif pour le Triangle de Gonesse, opposé au projet démesuré de centre commercial Europa City d'Immochan à Gonesse.

Verbatim du journal de 8h du 25/07/2014 sur France Inter:
• Dans les titres (à 1 minute 20 secondes)
Gabriel Pereira : « Dans l’actualité encore : (…) Zoom sur le crédit d’impôt compétitivité emploi. le CICE, n’a pas encore fait ses preuves. »
• Dans le développé des titres (à 12 minutes 10 secondes) :
Gabriel Pereira : « (…) le crédit d’impôt compétitivité emploi. le fameux CICE, mis en place le 1er janvier 2013, un outil, Marion L’Hour, qui ne fait pas encore complètement ses preuves. »
Marion L’Hour : « Du côté des banques, par exemple, le syndicat CFE-CGC dénonce un effet d’aubaine. Selon lui, elles utilisent cet allègement de charges pour des projets déjà en cours, pas pour
investir et relancer l’activité. La grande distribution est aussi critiquée, comme Auchan et ses suppressions de postes annoncées en janvier. Pourtant, le CICE est bon pour l’emploi assure Franck
Geretzhuber, secrétaire général d’Auchan France : « Sur les 44 millions d’euros que nous percevons, nous en consacrons la moitié au maintien ou à la création d’emplois. On va supprimer des postes
de cadre, compensés par la création de postes dans d’autres activités, les drives, par exemple. Le CICE nous a été utile pour créer 197 emplois en 2013 ». Des postes souvent moins bien payés que
ceux qui disparaissent, moins de 2 800 euros nets par mois, salaire maximal aujourd’hui pour avoir droit au CICE. D’autres grandes enseignes affirment aussi créer des emplois, mais Brigitte
Couderc, de la CGT Commerce, n’est pas convaincue : « On arrive pas à leurs calculs à eux, c’est à peu près 10 000 emplois qui disparaissent tous les ans. Regardez l’enseigne espagnole Dia, qui
après avoir empoché toutes les aides de l’Etat revend tous les magasins. Il y a encore des grandes entreprises où on ne sait même pas combien l’entreprise a touché au niveau du CICE. »
Les entreprises devaient, avant le 30 juin, dire à leurs salariés comment elles utiliseraient l’argent. Selon plusieurs syndicalistes, beaucoup ne l’ont pas fait. »

Cyrillo 25/06/2014 19:55

Je ne suis en rien lié à l'enseigne Chronodrive mais je trouve votre manière de faire vraiment abjecte, tant à l'égard du dirigeant qui quitte l'enseigne, qu'envers les actionnaires. Pas davantage
pour les salariés qui vous liraient. Pas très constructif votre blog...

Ludo 25/06/2014 13:48

On parle d'essoufflement alors que leclerc vend plus de produits grâce à ses drives... Je pense plutôt qu'il y a eu une erreur de marketing lorsque le phénomène drive s'est envolé. C'est devenu un
flippe. A de rare moment un précurseur de la grande distribution se soit autant trompé... Chrono drive doit disparaître pour auchan drive... Une communication accrue mettant en avant le drive doit
être développée...

La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

POUR COMMANDER LE LIVRE, CLIQUER ICI

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 600 000 salariés et de ses 86 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.