Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 09:01
Comme des millions de Français, les salariés du siège de Brice au Mans ont sans doute vu "Bienvenue chez les Ch'tis". Dans la vraie vie, pourtant, la perspective qui leur est offerte de rejoindre Roubaix ne les fait pas franchement rire. Consécutive au rapprochement de l'enseigne avec Jules et Brice, la décision de déménager le siège sarthois ne plaît guère aux employés. Depuis la semaine passée, 71 des 104 salariés concernés sont en grêve (photo Le Mans TV) et bloquent l'entrepôt. Alors que la plupart des salariés ont décliné les propositions de mutation dans le Nord, le conflit porte sur les mesures d'accompagnement : congés de reclassement et indemnités de licenciement. La direction propose 10 000 euros ; les syndicats réclament 15 000 euros plus 3 000 euros par année d'ancienneté.


Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand Gobin - dans L'actualité de l'empire
commenter cet article

commentaires

elodie 01/09/2009 13:46

Bonjour,
Je pense que si les entreprises ne prennent pas plus en considération l'aspect humain dans chacun de leurs choix, les grèves et les revendications salariales ne pourront jamais cesser. Il semble évident qu’une mutation géographique n’est pas sans conséquences. La plupart des personnes ayant décliné cette mutation se retrouvent désormais sans emploi et en pleine transition professionnelle à une période où l’économie est en crise. Les mesures d’accompagnement seront-elle à la hauteur des préjudices subits ?

Kad Merad ! 22/06/2009 18:03

c'est pas à Roubaix qu'il faut démménager, c'est dans le sud. Là, y auirait même pas besoin de négocier de primes

La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

POUR COMMANDER LE LIVRE, CLIQUER ICI

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 600 000 salariés et de ses 86 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.