Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 06:43


Ce 1er juillet, l'abaissement du taux de la TVA à 5,5 % dans les restaurants fait l'actualité. J'ai eu l'occasion d'évoquer dans ma note du 9 juin les stratégies prix mises en place dans les enseignes d'Agapes, n°2 en France de la restauration commerciale avec Flunch, Pizza Paï, Amarine, etc.
Ces dernières années, faute du feu vert bruxellois nécessaire à cette baisse de la TVA, l'Etat français avait mis en place un système de subventions qui avait pris la forme d'une aide à l'emploi. Ce qu'on appelait les aides HCR (pour hôtels, cafés et restaurants). Plafonnées à 30 équivalents temps plein par établissement, ces aides étaient essentiellement destinées aux entreprises indépendantes, y compris les franchisés type McDonald's. Organisées en structure succursaliste intégrée, les enseignes d'Agapes ne pouvaient pas en bénéficier au-delà de 30 employés. Constatant que les concurrents
dotés de structures juridiques distinctes par établissement étaient, eux, éligibles aux aides, Agapes a calculé qu'en 2007, ce sont ainsi près de 12 millions d'euros d'aides que le groupe n'a pas été en mesure de capter.
L'an passé, deux des enseignes (Flunch et Amarine) ont donc décidé d'aller "chercher les aides" en procédant à un changement de statut juridique. Les autres ont reculé devant la charge de travail et les coûts administratifs conséquents, préférant miser sur la baisse de la TVA (et ils ont eu raison !). Flunch a déployé des moyens très importants et mobilisé ses services centraux pour gagner un an d'aides... mais qui disparaissent aujourd'hui avec la TVA à 5,5 %. Cela faisait partie des contreparties demandées par le gouvernement. Autrement dit, le jeu en valait la chandelle, mais ça ne sert maintenant plus à rien...

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand Gobin
commenter cet article

commentaires

BB 06/07/2009 14:19

Bertrand, j'ai l'impression que ce blog vous oblige, on vous prends pour le site corporate des boites maintenant!

CE PAPILLONS BLANCS 03/07/2009 19:39

bonjour,
je vous fais parvenir ce mail afin de vous mettre au courant du soucis que les salariés de l'association des papillons blancs de lille (environ900 personnes et leurs familles) rencontrent dans vos restaurants flunch.
à notre demande nous avons reçus les cartes flunch 2008 pour tous les salariés,en décembre 2008 nous avons fait une demande de carte 2009,il nous a été dit que ces cartes seraient échangées sur place ,dans les restaurants,il faillait procéder à l'échange avant fin février 2009(ce que nous ne savions pas).
Donc ces derniers temps des salariés passent voir le comité d'entreprise pour nous exposer ce refus de changement de carte,ce qui est génant,ceci s'est produit sur plusieurs restaurants flunch de la région,pouvez vous nous aider à régler ce probléme sachant que nous pouvons nous charger d'une nouvelle distribution de cartes 2009.
merci.

La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

POUR COMMANDER LE LIVRE, CLIQUER ICI

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 600 000 salariés et de ses 86 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.