Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2009 6 23 /05 /mai /2009 08:09


Dans la foulée de l’inauguration de sa nouvelle signature « Vivons mieux, vivons moins cher », Auchan étoffe sa communication destinée à affirmer son positionnement discount. Y compris en magasin. Dans les allées, de vastes affiches ont été déployées. Sous l’accroche « Qui est vraiment le moins cher ? », on y trouve pour quelques références d’entrée de gamme la comparaison des prix pratiqués par le point de vente avec ceux des concurrents de sa zone. Sans surprise, Auchan est le mieux placé. Il faut dire que l’enseigne apporte une attention toute particulière aux étiquettes de ses premiers prix Pouce.
Coïncidence, le grand concurrent Carrefour vient quant à lui de faire un choix différent. Lancée en grandes pompes en début de semaine, la nouvelle gamme Carrefour Discount n’a pas pour objectif d’être systématiquement la moins chère « par unité de besoin » comme disent les spécialistes. Ses références sont globalement au niveau des prix des hard-discounters, mais pour plusieurs d’entre elles, plus chères que les premiers prix proposés dans les autres enseignes d’hypermarché. Quant à l’autre grand rival sur le terrain des prix bas, l’inévitable Leclerc, les connaisseurs auront remarqué que c’est lui qui est directement dans le collimateur d’Auchan. Le slogan sur les affiches est en effet une référence au site Qui est le moins cher.com, abondamment relayé en publicité par le groupement d’indépendants.
Pour le groupe nordiste, cette offensive sur les prix intervient au terme d’un premier trimestre qui l’avait vu lever sensiblement le pied sur les promos. Si la plupart des distributeurs ont eux aussi réduire la voilure promotionnelle en début d’année, cela a été plus visible, et a donc eu plus de conséquence chez Auchan, traditionnellement l’enseigne dont le commerce est le plus tiré par les opérations promotionnelles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand Gobin
commenter cet article

commentaires

nico 23/05/2009 20:15

joel fabiani vient d etre nommé directeur regional sud

La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

POUR COMMANDER LE LIVRE, CLIQUER ICI

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 600 000 salariés et de ses 86 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.