Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 08:03
C'est depuis le site de sa marque Tribord, à Hendaye, dans les Pyrénées Atlantiques, que le groupe Oxylane a présenté hier à la presse ses résultats 2008. Le chiffre d'affaires s'établit dorénavant à 4,97 milliards d'euros, en hausse de 11,1 %, une progression du même ordre que celle enregistrée en 2007 (+ 11,7 %). La contribution de l'international s'accentue, pesant désormais 48,8 % des ventes totales. Avec une croissance de 3,9 %, la France n'en enregistre pas moins un très bon résultat au regard de la baisse générale de 0,5 % du marché du sport sur l'Hexagone.
Exploitant 433 points de vente répartis dans 14 pays - un premier magasin vient d'ouvrir en Roumanie -, le groupe emploie 40 000 salariés. Au plan du capital, Oxylane est détenu à 43,2 % par l'association familiale Mulliez, 42,8 % par la holding du fondateur Michel Leclercq (qui a d'ailleurs cédé la présidence du conseil de surveillance à son fils Olivier) et à 14 % par les salariés via le fonds commun de placement.
Désireux de s'implanter dans les villes moyennes où le potentiel commercial ne permet pas toujours l'installation d'un Décathlon, le groupe déploie actuellement l'enseigne Koodza. Il s'agit d'un concept à vocation discount dont l'offre est construite autour des produits à marque de l'enseigne : Domyos, Kalenji, Quechua, Wedze, B'Twin, etc. Une petite dizaine de magasins sont déjà ouverts en Belgique, en Espagne et en France. Sur l'Hexagone, le format retenu pour les points de vente se situe juste en limite des 1 000 m², le seuil en dessous duquel, depuis l'entrée en vigueur de la loi de modernisation de l'économie, il n'est plus nécessaire d'obtenir d'autorisation administrative.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand Gobin
commenter cet article

commentaires

Sibian 07/04/2009 19:53

decathlon va se planter en roumanie, comme l'ensemble du groupe, erreur de marketing, erreur dans le choix des partenaires de départ. Le capital de MGV mal protégé, va prochainement permettre l'entrée dans celui-ci, d'un concurrent, bonjour les dégats, sauf si auchan commet une complicité de fraude. Dans ce cas, c'est direct en pénal. Mais pour ce qui de la gamelle annoncée de Décathlon par tous les milieux ayant à la fois une petite connaissance du marché roumain et de la mentalité locale, on ne va quand même pas leur donner les raisons et la solution gratos ...

La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

POUR COMMANDER LE LIVRE, CLIQUER ICI

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 600 000 salariés et de ses 86 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.