Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 22:01
Comme vous le savez peut-être, je viens d'ouvrir ce nouveau blog du fait de la fermeture imminente de celui que j'animais depuis près de deux ans. Je suis en effet dans l’attente d’un huissier qui devrait venir me signifier l’arrêt rendu mercredi 27 août par la cour d’appel de Douai m'interdisant de poursuivre le blog lempiredesmulliez.typepad.fr dans la mesure où celui-ci a été considéré comme se situant dans le prolongement de l'ouvrage "le secret des Mulliez" et comme un blog réalisant la promotion de cet ouvrage. En effet,  l'injonction de la cour d'appel a été assortie d’une autre mesure, tout aussi radicale : le retrait de la vente de mon livre « Le secret des Mulliez ». 

Cet arrêt est rendu dans le cadre d’une procédure civile enclenchée par Benoît Boussemart, qui a participé à l'ouvrage sous le pseudonyme de Guillaume d’Herblin. Conformément à sa demande, j’avais jusque-là toujours gardé confidentielle sa véritable identité. L’arrivée devant les tribunaux de notre litige - un différend qui portait sur les annexes de l’ouvrage - a, de fait, levé le mystère sur son identité et … sur son statut de salarié au sein du cabinet Syndex. Je ne m’étendrai pas ici sur les raisons déontologiques qui m’ont amené à refuser de publier les annexes litigieuses, ni sur les six mois d’attente entre la sortie du livre et la première assignation…
Je prends acte de cette décision de la cour d’appel et me conformerais, dès qu’elle m’aura été signifiée, aux dispositions qui me font interdiction « de toute exploitation et publicité dudit ouvrage ».
En revanche, on ne peut m'interdire de poursuivre mon travail de journaliste sur l’empire des Mulliez et je continuerai à publier en toute indépendance informations et analyses sur la vie du groupe et de ses enseignes dont je pourrais prendre connaissance au cours de mes enquêtes. Aucun de mes anciens posts relatifs au livre interdit ne sont repris ici, afin de ne pas compromettre la bonne exécution de la décision de justice.
Ce nouveau site est un portail indépendant d’information et un espace d’échanges, en particulier pour les salariés. Chers internautes, je vous souhaite la bienvenue sur ce nouveau blog et je vous incite à y laisser autant de commentaires que sur le précédent.

Bertrand Gobin



Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand Gobin
commenter cet article

commentaires

Chtikro 17/06/2015 14:43

Bravo pour audace Monsieur !
Montrer la face cachée de cet empire impitoyable avec ses salariés, fallait oser !

SIMOES 14/03/2011 13:23


bonjour monsieur grace a vous vraiment je compreends a peu plus l'univers de la grande distribution une fois de plus merci p.s c'est avec de gens comme vous que le monde avance et le soit disant
peuple ouvre un peu plus les yeux merci


zemour 14/12/2009 11:35


"Les Seigneurs épiciers de la grande distib"

Le "manant" que vous êtes,a reçu un coup mais il ne plie pas .

Bravo pour votre courage, très peu de journaliste osent s'attaquer au "Monde de la grande Distib".

Bravo et merci.


Batman 17/09/2009 16:55

Genre il n'y a que chez Auchan qu'il y a de la pression. Déjà il y en a dans beaucoup de bars...MDR...
La vie est trop courte pour ne pas sourire au travail, quelque soit les difficultés rencontrées.

jhe 08/09/2009 17:35

plus acces a votre site c bien dommage


je travaille a auchan et je suis interimaire , il as une pression sur le travaille qui enorme je suis sur le site de v2.

je vous prie de bien vouloir mettre mes donnees dans la confidantialité .


cordialement

marie 21/08/2009 12:45

bonjour
je vous soutiens totallement a 100 %
bientot la rentree de nouvels infos sont a venir encore et encore les gpec ,les pse , bref ca vas etre galere bon courage a vous je ne manquerai pas de vous imformez

emmanuel 06/02/2009 15:49

Juste un petit commentaire en réaction au dernier posté par christophe sur ce blog. J'ai dans l'idée que la démarche de Bertrand Gobin n'est pas si floue qu'elle peut bien vous le paraître. Il me semble qu'il suffit de raisonner en termes d'objectifs pour la comprendre. Mais je me fourvoie peut-être...

christophe 05/12/2008 20:27

LE CH'TI DALLAS

Bonjour,

Je ne comprends pas trop l'interet que vous portez à la famille Mulliez :
Du moins pourquoi vous portez un interet particulier à cette famille en particulier !!
Certes c'est un clan, certes c'est une entreprise qui fonctionne, qui parfois disfonctionne, comme des milliers d'entreprise.

Je connais de par ma profession des centaines d'entreprise qui ne respecte pas la législation, soit volontairement, soit involontairement...
Je connais des sociétés familliales qui se déchire.
Mais une enterprise c'est une famille : on ne peut pas etre d'accord avec tout le monde.

Par ailleurs quel est le but final de ce blog? Apparaitre comme un contrepouvoir? Un justicier qui répend la bonne parole?
J'ai lu avec beaucoup d'interet vos articles... Votre travail de journaliste doit etre impartial, vous devez relever et transmettre tous les points de vue.
Il me semble que vous avez un partie-pris, et que vous etes loin d'etre objectif, je vous le repete , je ne comprends pas trop votre demarche?

Je comprends kon puisse dénoncer des actes scandaleux, je comprends moins que l'on ne le fasse QUE sur UN groupe!

Votre démarche me sembre tres personnel! Vous etes un peu comme Don Quichotte, qui Voit dans les moulins à vent ses ennemis. et meme si la fortune de la famille mulliez est la premiere de france en 2008 : quelle est l'interet de l'info? c du sensationnel! Ceux qui serait interessant c'est de savoir comment ils ont fait pour arriver là, de savoir pourquoi d'autre n'y sont pas arrivé, reconnaitre les qualités et les défauts de chacun dans ce groupe. Car vous communiquez essentiellement sur les defauts : un groupe comme celui la ne peut avoir que des defauts : sinon il ne serait pas arrivé la ou il en est!!!!

Je pense par ailleurs que vous vous tromper peut etre de problematique.

Parlez du monde économique en général qui est subversif, du monde des grandes enreprises, du monde des entreprises familiales, vous paraitrez plus objectif.Mais ne vous arrétez pas à un clan.

Ici votre raisonnement ne s'arrete qu'à un cas et non à la globalité du probleme.

Le travail journalistique, et la qualité rédactionnelle sont interessants. Mais le contenu et la présentation me font penser à Soap opéra. La vie d'une famille, les tribulations de la famille mulliez , le ch'ti dallas, le CH'TI AMOUR GLOIRE Et BEAUTE.

A votre prochaine lecture.

michec 27/11/2008 11:34

Le groupe Auchan recrute des étudiants qui postulent pour un contrat étudiant en CDI, un contrat sur mesure où tout le monde y gagne, le patron comme l'étudiant (si c'est vrai mais attendez la suite avant de vous étonner).

Le groupe Auchan leur fait passer des tests de sélection puis des entretiens puis recontacte les meilleurs d'entre eux pour leur proposer de signer le fameux CDI étudiant.

Devant le contrat, l'étudiant s'aperçoit qu'on lui propose de signer un CDD de 6 heures par semaine (soit disant pour travailler tous les samedis), CDD qui ne durera que ce que dureront les fêtes de fin d'année. C'est normal lui dit-on, avant de signer un CDI, on commence toujours par signer un CDD.

Ensuite on lui demande de prendre sa plus belle plume et d'écrire, sous la dictée, qu'il déclare souhaiter travailler les dimanche et jours fériés. Cela pourrait sembler bizarre pour un CDD de 6 heures mais là aussi c'est sans doute normal.

En fin de chaque semaine, le groupe Auchan demandera à l'étudiant de signer un avenant au contrat (à Auchan on signe les avenants après et non avant) qui précise que cette semaine là il a travaillé 20 ou 25 heures de plus que ce qui est stipulé dans le contrat.

Losque l'étudiant explique à son supérieur hiérarchique qu'il a besoin de quelques jours pour préparer une session d'examens, on lui demande de rappeler une autre personne, le lendemain.

L'autre personne promet de faire ce qu'elle pourra et finalement ne fait rien.

Conclusion, l'étudiant sera contraint de choisir entre démissionner avant la fin de son contrat ou renoncer à poursuivre ses études.

sylvain 21/10/2008 18:40

bonne continuation à vous

La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

POUR COMMANDER LE LIVRE, CLIQUER ICI

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 600 000 salariés et de ses 86 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.