Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2007 2 18 /12 /décembre /2007 23:00

 

 

Ayant fait le choix de ne pas regrouper dans une seule et même holding les entreprises qu’elle contrôle, l'Assocation Familiale Mulliez (ci dessus, la photo de son siège roubaisien) ne publie pas de comptes consolidés. Voici cependant la compilation des résultats des différentes enseignes du clan nordiste pour l’année écoulée. Globalement, le chiffre d’affaires cumulé des principales enseignes détenues par les membres de la famille atteint 56 milliards d’euros (+ 6,7 %), y compris l’intégration proportionnelle des sociétés au sein desquelles l’association familiale Mulliez (AFM) détient des participations minoritaires.

En 2006, au sein de l’empire familial roubaisien, la croissances de chiffre d’affaires la plus forte a été celle de Kiabi. L’enseigne de vêtements bon marché a en effet vu ses ventes progresser de + 25 %, à 700 millions d’euros. Autre branche à avoir le vente en poupe : le bricolage, avec un chiffre d’affaires en hausse de 17 %, à 6,8 milliards d’euros, pour Adéo, ex-groupe Leroy-Merlin. En marge du secteur grand public, les Mulliez peuvent par ailleurs se féliciter de leur participation à hauteur de 17 % au capital de Sonepar. Le distributeur de matériel électrique a réalisé un chiffre d’affaires en croissance de 23 % l’an passé.
En milieu de tableau, Décathlon affiche + 7,4 %, à 4 milliards d’euros, et Agapes (branche restauration sous enseignes Flunch, Pizza Paï, etc.) + 5,8 %, à 730 millions d’euros. Auchan, le véritable poids lourd de l’empire avec ses 35 milliards d’euros de chiffre d’affaires, a quant à lui vu son chiffre d’affaires croître de + 4,2 %. La plupart des autres enseignes ont dû se contenter de croissances inférieures à 2 %. C’est par exemple le cas de Tapis Saint Maclou (+ 1,7 % à 660 millions d’euros), de Norauto (+ 1,7 % également, à 1,2 milliard) ou encore de 3 Suisses (+ 1,55 %) dont les Mulliez détiennent 44 %.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bertrand Gobin - dans L'actualité de l'empire
commenter cet article

commentaires

La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

POUR COMMANDER LE LIVRE, CLIQUER ICI

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 600 000 salariés et de ses 86 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.