Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 19:41
"Les Mulliez, une famille en or", ce soir sur Canal+
"Ca va faire jaser mais tant pis : j'ai jamais fait de déclaration d'impôts de ma vie". Ainsi s'exprime Gonzague Mulliez, fondateur de Saint Maclou, interviewé dans le cadre d'un documentaire diffusé ce soir à 22.50 sur Canal+. Autre exilé fiscal familial mis en difficulté dans ce reportage : Patrick Mulliez, fondateur de Kiabi, imposé seulement quelques centaines d'euros. Le livre La face cachée de l'empire Mulliez révèle que la moitié de l'usufruit du clan nordiste atterrit en Belgique. Une réalité qui, outre le manque à gagner pour l'Etat français, suscite des tensions au sein du clan : entre les associés qui piochent dans leurs dividendes pour payer l'ISF et ceux qui vivent en Belgique pour y échapper.
Ce numéro de Spécial Investigation, auquel leblogMulliez a participé, reprend par ailleurs les infos sorties sur ce site concernant la corruption en Ukraine. A voir la réaction embarrassée de Vianney Mulliez à l'interpellation du journaliste, on se prend à imaginer comment aurait réagi Gérard Mulliez dans la même situation...

 

"Les Mulliez, une famille en or", ce soir sur Canal+
Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Plus rien depuis 10 jours et surtout en ce week end de 1er mai duranr lequel il aurait été approprié quelques messages relatant tel ou tel revendications salariales.Plus de nouvelles également du côté de la nébuleuse. Plus de commentaires sur la bonne et la tête de Gonzague qui rend la famille Mulliez un peu moins rigide et plus agréable. La source de commentaires se saurait tarie à ce point ???? En tout cas il est à déploré l'incendie du magasin de Tours ce dimanche en espérant qu'il puisse repartir au plus vite et en souhaitant bonne chance aux collègues de ce même magasin. Bonne journée à tous.
Répondre
F
Au secours Gonzague reviens !
Répondre
F
,Mr M ! Concernant Gonzague et sa soit disant vanité et le fait de la mettre en spectacle, un petit rappel plein de bon sens : Quand un homme tire vanité de ses défauts, il se couronne de sa propre honte.(Sénèque).
Répondre
M
Encore une fois ce n'est pas parce qu'il ne remplit pas ses déclarations qu'il ne paie pas ses impôts
Répondre
J
En tout cas nous ne pourrons pas dire que nos lanternes n'ont pas été éclairé par primo le livre de mr Gobin et secundo le reportage à la télé. A mon avis le tertio est à venir avec des gens très attentionnés à un ministère dont nous tairons le nom mais forcément y très impliqué à remplir les caisses du Trésor Public. Par contre je voudrai souligner dans le reportage le fait que certains partent à l'étranger puisque fiscalement intéressant par contre reviennent en France ne serait que pour se faire soigner ou bénéficier d'autres avantages absent dans un autre pays. Comme quoi en France tout ne doit pas être à bannir et qu'il y fait bon vivre. Par contre je me pose la question tout en ne trouvant de réponse. Pourquoi il n'y a pas d'hyper Auchan en Belgique ?
Répondre
G
A mon avis, le fisc Français, va s'interesser au cas de Gonzague.
Répondre
A
D'où l'expression : Passer à la caisse ! Vous me direz quoi de plus normal pour des commerçants.
B
Mr M ! Oui c'est cela il n'a jamais rempli une feuille d'imposition. Mille excuses. Quand au fait de se mettre en spectacle ou plutôt se donner en spectacle il faut bien le reconnaître qu'il a une bonne bouille Gonzague. Se qui je me permets de le dire le rend sympathique. De toute façon : Faute avouée, faute à moitié pardonnée ce qui aujourd'hui vendredi Saint nous autorise à une petite citation en latin. Errare humanum este. Persévérare diabolique. Se tromper c'est humain. Persévérer dans l'erreur c'est diabolique.
Répondre
M
Il ne dit pas qu'il n'a jamais payé d'impôts...
Simplement que ce n'est pas lui qui remplit sa feuille d'imposition!
Pas la même chose.
Ceci dit je reconnais une part de vanité à se mettre ainsi en spectacle
Répondre
L
A lire les messages ci dessous nous pouvons effectivement nous apercevoir que nous sommes en semaine Sainte. Quoique en étant dans le spirituel et en respectant les convictions de tout un chacun il nous est permis une juste corrélation entre cette même spiritualité et la situation réelle vécue par les uns comme pour les autres. Le vécu des uns tout comme la croix étant juste un peu plus lourd surtout pour les besogneux que pour les autres.Comme quoi est comme disait Boris Vian : Le rire est la politesse du désespoir !
Bon week-end Pascal à tous.
Répondre
L
Gonzague ! Sort ton esprit de ce corps fiscalement tourmenté par un journaliste obséquieux et de faire ton méa culpa avec en prime 2 ou 3 pater noster (notre père). Reviens parmi les tiens Gonzague comme le dit si bien Jésus et tu verras que la vie est un long fleuve tranquille. De toute façon Dieu reconnaitra toujours les siens. Oui Gonzague entre ici au Panthéon de la Grande Distribution (Discours de Malraux à Jean Moulin au Panthéon). En ce Vendredi Saint Gonzague il te sera beaucoup pardonné de t'avoir écarté des voix du Seigneur.
Je porte à l'attention que Mr Mulliez Gonzague est respectable et que ce qui est mentionné ci dessus est sur le ton de l'ironie. Merci.
Répondre
F
Oui Gonzague comme mentionné par Mr M c'est pas bien de se prêter à ce petit jeu ridicule. Il est où le ridicule ? Effectivement le fait de reconnaître de n'avoir jamais fait de déclaration peu paraître invraisemblable à l'employé lambda et comme mentionné par Médiapart ce jour où figure le sort d'un couple travaillant à A.... et qui paient 650 euros par an d'impôt sur le revenu. Ce média mettant justement en parallèle le taux de 1% d'imposition. Alors forcément l'interview de Mr Gonzague ressemble forcément à une forme de déballage qui déplaît fortement à Mr M. Et si il y avait une forme de méa culpa en voulant se rappeler du bon sens de l'encyclique de sa Sainteté Jean XXIII. Et oui les voix du seigneur sont impénétrables !
Répondre
M
Il me semble que l'on confond ici revenu et patrimoine ce qui est étonnant pour un journaliste ou alors c'est volontaire et encore plus grave...
Par ailleurs, Gonzague comment as tu pu te préter à ce petit jeu ridicule?
Incompréhensible...
Répondre
P
Je n'est qu'une chose à dire . VIVONS HEUREUX, VIVONS CACHE. Et heureusement qu'il y a une encyclique du Bon Jean XXIII pour encensé et tout validé l'édifice sans ça sur qui se serait t'on reposé pour étayer la nébuleuse ? Le pape Innocent X ?
Vive la République bananière et vive la France.

ERRARE HUMANUM ESTE. PERSEVERARE DIABOLICUM ESTE. Se tromper c'est humain. Persévérer dans l'erreur c'est diabolique. (Sénéque)
Répondre
G
Ce que j'ai particulièrement apprécié dans le reportage qui faisait plusieurs fois allusion à une encyclique de Jean XXIII dont les 600 cousins de la nébuleuse disent en être inspiré c'est la chute de l'enquête c'est le journaliste qui se demande si tout ceci est bien catholique !! Car heureusement que le ridicule ne tue pas et comme le rire est la politesse du désespoir. Par contre à mon humble avis il n 'était besoin d'aller en Ukraine pour enquêter. Enfin et pour conclure n'oublions pas que tout ceci est légal et forcément très catholique. C'est quand même 15 milliards d'euros en Belgique qui dorment et le pire d'après les dires du bourgmestre de Néchin ça ramène que dalle à sa ville. Ha si la notoriété. Déjà qu'avec l'autre Gégé bien de chez nous il y avait déjà de quoi dire. Vive la République et vive la France !!
Répondre
V
M.Rombi, votre commentaire est aussi futile qu'un pet de lapin. Les journalistes sont là pour dénoncer les exactions et ouvrir les yeux des gens. Vous trouvez ça normal qu'un mec avec un revenu d'1 milliard par an se tape des impôts à la hauteur d'une contravention en France ? ah oui j'oubliais ce sont des philanthropes... Non mais sérieux !
Répondre
R
mon propos ne traitait pas ds impôts si vous avez bien lu, je n' ai abordé que le sujet des "obligations" à satisfaire pour obtenir des autorisations, y compris en France, et ne pas s' y soumettre, c' est rester dehors et laisser les étrangers s' y installer.Quand aux impôts à à hauteur d' une contravention, il faut être bien naî^f pour croire ce journaliste,le fisc belge n' est pas aussi niais que semble le croire ce journaleux, quand au Maire, il est bien dans son rôle de celui qui découvre...pas au courant...soyons sér ieux et tissons plutôt des louanges à ces entrepreneurs qui ont réussi à la force du poignet et avec une discipline de fer à bâtir un empire en si peu de temps à notre bénéfice à tous.
L
Zut, plutôt déçu en fait. On n'y apprend finalement pas grand chose de nouveau sur la famille Mulliez d'ailleurs, à part qu'ils sont "secrets" ou "invisibles" (ils ont des capes d'invisibilité me dit ma fille :)).
Le coup de la corruption ukrainienne c'est moche, mais en même temps ça ne parait (malheureusement?) pas si terrible, avec pas vraiment de preuves, si ce n'est ce deux "barbouzes" français et ukrainiens qui ne respirent pas vraiment l’honnêteté....
J'ai bien rigolé avec le maire de Néchin complètement largué sur ses administrés mais qui dit lui-même qui c'est d'abord à l'Etat Belge de se bouger pour récupérer ses impôts, et sur la femme de Patrick (si j'ai bien compris) qui s'amuse à peindre les boites EDF.
Et j'ai rien compris au montages financiers (c'est fait pour 'j’imagine), si ce n'est que c'est légal à défaut d'être éthique (n'en déplaise à ce M. Bouse (?) qui a l'air de bien les connaitre sans les connaitre en fait...
Bref, on reste sur sa faim...
Répondre
F
Le silence est d'or ! il aurait fallu glisser cette expression dans l'oreille de ces messieurs qui se vantent de ne pas payer d'impôt en France, c'est navrant, leurs salariés doivent être ravis !
Moi j'attend ce qui va ressortir de ces réunions de crise qui se déroulent actuellement en D.G Auchan, quel scoop ? des gros portefeuilles valauchan bien informés qui ont débloqué des actions avant l'annonce officielle des -3% ? le D.G viré ? à suivre...
Répondre
J
Et qui c'est qui qui crée des emplois? Surement pas les politiques riquiqui ni les journalistes?
Répondre
D
Est ce que le fait de créer de l'emploi dispense messieurs Mulliez (ou d'autres) de payer l'impôt en les plaçant au dessus des autres citoyens? Quelle arrogance, quelle vanité de s'autoriser à penser cela!
R
J' ai été scandalisé par ce déballage, totalement à charge, visant à présenter les Mulliez comme de vulgaires escrocs. En Urkraine et ailleurs, les Mulliez se sont adaptés comme Carrefour au Brésil, Dassault en Arabie, Canal plus en Espagne avec le Real d emadrid, Barcelone etc.. ce naif de journaliste devrait s' interroger en France sur qui a financé les piscines municipales, les stades, les salles sport, les accés routiers etc.. etc.. si ce n' est pour obtenir des autorisations administratives.Mettre les entreprises françaises en difficulté en Ukraine, c' est de l' irresponsabilité alors que ce Monsieur, pour obtenir ces documents, qui a- t -il corrompu ? parcequ' on lui acertainement pas fait cadeau.
Répondre
M
Il faut bien avouer que tout cela pose question. Mais plutot que de blamer les personnes de cette famille qui utilisent le system de la facon la plus legale, ne vaudrait il pas faire pression sur nos politique afin de le faire evoluer. Posons nous la question egalement :" si nous etions a leur place, que ferions nous ? Pour ma part moi je dis bravo pour cette reussite ! Pour ce qui est de l Ukraine, c est a la justice de statuer ! Une question sur le consultant : Pourquoi parle t il aujourd'hui? Peu etre qu il a ete debarquer apres que la famille eu connaissance des faits ?
D
Merci pour l'information. A l'heure pour l'enregistrement du documentaire !
Répondre
B
bonjour ,non aucun débarquement , je suis le consultant
pour l'obtention d'argent auprès d'Auchan le décaissement autorisé après 2 signatures
la mienne et la compta de Auchan
Nb j'ai eu aucun contrat avec Auchan uniquement avec leurs ex partenaire Furschet

La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 600 000 salariés et de ses 86 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.