Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 16:14
Merci Gérard Mulliez pour vos efforts

En matière de communication, l'impulsivité, de même d'ailleurs que la colère, ne sont jamais bonnes conseillères. Elles sont même le plus souvent très contreproductives. En poussant samedi après-midi à Lille la porte du local des jeunes communistes du Nord pour protester contre une affiche le mettant en scène, Gérard Mulliez aurait dû se douter des conséquences médiatiques de son initiative. Depuis, c'est un feu roulant de dépêches, d'articles et de chroniques. Tout juste une semaine après la sortie de La face cachée, je ne pouvais espérer meilleure contribution promotionnelle. Merci Gérard !

Partager cet article

Repost 0
Published by Le Blog Mulliez
commenter cet article

commentaires

Massé Gladys 10/03/2015 10:48

Je suis une jeune femme de 27 ans et je vis avec moins de 800 euros par mois, et malgré le drame du Bangladesh, je trouve qu'on s'acharne sur une famille qui a réussi et ce drame est horrible mais le monde est horrible en attendant ils font travailler beaucoup de monde et même fiscalement j'aurai fais comme eux pourquoi payer pour les erreurs des traders et de l'état. L'erreur est humaine même à la NASA c 'est le Bangladesh le responsable, je pense que tous ces gens sont en fin de compte des frustrés et des jaloux. Je suis auxiliaire de vie à domicile depuis 8 ans et j'ai fais une rupture conventionnelle de mon C.D.I car ce métier n'est pas reconnu, Nous sommes exploité par les Associations, les entreprises et le Conseil Général et nos bénéficiaires le savent et sont d'accord mais tout le monde s'en fout et là c'est en France pas à l'autre bout du monde... au lieu de casser les pieds à cette famille les journalistes feraient mieux de mettre une loupe sur le R.S.I qui est encore une belle arnaque qui tue en FRANCE des patrons au sens figuré comme au sens propre !

Bernard 26/02/2015 13:28

Gérard Mulliez a eu une réussite financière exceptionnelle qu'il faut reconnaître ! Cependant personne ne parle du désastre économique et social que la grande distribution a créer en France en détruisant les emplois dans l'industrie (par ses importations) et dans le petit commerce (disparu dans les villages et centre ville) . Les emplois créés dans la grande distribution ne pèsent rien face à ces destructions... Et aujourd'hui la plupart des héritiers de Gérard Mulliez (sauf lui ...) sont en Belgique et ne payent plus d'impôts en France...

Karine Duquaine 27/02/2015 18:01

En rupture ou en passe de l'être au Furet du Nord à Lille. Avec quand même des gens attentionnées qui tourne autour du stand, qui feuilléte et qui achète aussi. Il faut dire qu'ici à Lille on est prêt de Roubaix et reconnaissons le de la zone libre de l'outre Quiévrain. Il faut bien reconnaître qu'à chacun sa saga. A Neuilly ils ont Bettencourt et nous dans le nord on a une autre saga. Celle de Gérard Mulliez.
Faudrait organiser une séance de dédicace avec l'auteur et en profiter de faire en sorte de réajuster les stocks. Bonne soirée.

Georges 26/02/2015 14:49

Bien dit ! Tout comme il faut. Impeccable. Toute la vérité et rien que la vérité.

Eugene 26/02/2015 00:36

ça existe encore les communistes ?
qui croit encore leurs bêtises ?

Jean ADANIS 25/02/2015 21:33

En l'occurrence, rien de nouveau depuis Aristote. Toujours le même jeu entre le grand nombre et le petit nombre, faits pour vivre ensemble et qui se disputent sans fin.
A la plus grande satisfaction de BG d'ailleurs, pour qui c'est pain béni, de même que pour les jeunes disciples de la lutte des classes qui n'en espéraient sans doute pas tant. Mais quand même, quel panache de la part de ce bonhomme que de se jeter ainsi seul du haut de ses 87 printemps dans la fosse médiatique! C'est authentiquement humain non? et admettons le, cela revêt une certaine forme de grandeur sinon de courage.
Car après tout, quelles leçons GM aurait il à recevoir de ces petits censeurs qui pensent changer le monde en faisant payer les riches? Et qu'est ce qu'un riche d'ailleurs? N'est-on pas dans le délit de sale gueule, dans une autre forme de racisme mais qui là, pour le coup serait tolérable?
Comme disait Lénine, les faits sont têtus, autrement dit, la réalité n'est pas toujours pensée. En particulier, la réalité de la vie en société. La réalité de toute vie en société c'est qu'il est toujours possible (justement ou injustement) de privilégier le petit nombre par rapport au grand nombre, mais l'inverse, c'est à dire privilégier le grand nombre par rapport au petit nombre çà n'est pas possible. C'est une chimère, une utopie. Une utopie qui a déjà conduit à des catastrophes et qui conduira à de nouvelles catastrophes. GM a malheureusement raison de parler d'idéologies car les combats qui nous animent, qui nous divisent depuis toujours sont des combats idéologiques et ils sont idéologiques parce qu'ils sont éloignés de la réalité. Ils s'en éloignent toujours plus à mesure que l'on cherche à s'en rapprocher. C'est le propre de l'utopie.
Je crois et çà n'engage que moi, que GM aurait voulu parler de partage, de solidarité, de proximité, parler de Servir, parler de société réconciliée, parler de son rêve à lui aussi...
Je n'ai pas lu le livre de Mr Gobin mais je le ferai. J'espère que vous y aurez vu qu'avant d'être un visionnaire et un "salaud de riche", GM est avant tout un idéaliste.
A quoi cela se reconnait-il? La différence avec un utopiste? C'est que l'idéaliste contrairement à l'utopiste, au fur et à mesure du temps qui passe, au fur et à mesure qu'il cherche à incarner son rêve dans les faits, il s'en rapproche. ô imperceptiblement certes (on ne cueille pas les étoiles) mais il se rapproche de la vérité et c'est aussi là, le sens de toute une vie.
JA

Jean Aymar 24/02/2015 14:04

Ha la la Gérard Mulliez il nous fait quoi avec son intrusion samedi chez les jeunes du Pcf à Lille ? Quelle PUB pour les employés d'Auchan ainsi que pour le livre de Bertrand Gobin " la face cachée des Mulliez ". Sans compter l'évasion fiscale outre Quiévrain à Néchain/Estaimpuis plus connu ici sous le nom de " Fort Knox " (réserve d'or fédérale des USA) dont une partie de la " tribu " ou si vous préférez des 700 cousins habitent. Plus précisément rue de la Reine Astrid où réside à deux pas un autre Gégè national ou plutôt franco-russe à savoir Gérard Depardieu. Après Gègé il peut bien dire qu'il n'a pas le temps lui et ses collaborateurs de faire l'aller et retour tous les jours entre la France et la Belgique. Tu parles !
Douze bornes entre Roubaix et Néchain. Et de dire aussi notre Gégé que ce n'est pas une croix d'habiter à Croix ( la ville en France la plus assujettie à l'ISF).Sauf que la croix est juste un peu plus lourde pour certains que pour d'autres.Comprenne qui pourra.
Et puis à deux pas de Croix il y a le Bois d'Achelles où résident les rombiéres qui viennent nous les brouter le vendredi soir à partir de 17hs dans nos magasins à l'enseigne au cui cui. Puis il faut dire aussi qu'à Croix où Bondues une partie des rues sont privatisées ou privatisables. On appelle ça des béguinages. " vivons heureux, vivons caché ". Par contre pour nous les smicards il reste les HLM ou autres semblant d'habitation. Sans ça pour nous les gueux, la plèbe et les traine-miséres ils nous restent non pas le Bois d'Achelles à Bondues bien sous tout rapport pour gens sensées être respectables mais plutôt les Bois- Blancs (quartier de Lille) là où il y a longtemps qu'on a fini de manger son pain blanc et où le PIB par habitant est diamétralement opposé aux nantis du Bois d'Achelles. Après faut pas s' étonner que les jeunes communistes lillois s' en émeuvent.
Et encore mille fois merci à Gérard Mulliez d'être venu enrichir le débat en y mettant deux sous dans le nourin tout en sachant que le reste des sous est bien au chaud en " Zone Libre ". Pour ça il faut juste franchir la frontière. Frontière que certains sont plus à l'aise et à leur gré de franchir maintenant qu'en 1940. Ou alors un pas en avant, deux pas en arrière.D'ou l'expression " vendre du beurre aux boches ". CQFD.

VIVE LA REPUBLIQUE (BANNANIÉRE) ET VIVE LA FRANCE !!!!!

" POUR CEUX D'EN HAUT DES COUILLES EN OR. POUR CEUX D'EN BAS DES NOUILLES ENCORE"

" La victoire c'est d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme "
(Winston Churchill. Mémoires de guerre)

marc bochat 25/02/2015 17:04

Bien dit

Le courage , même aidé, et l'intelligence ne doivent pas occulter l'hypocrisie majeure de faire croire aux très jeunes JC du Nord qu'il a fait tt ça pour créer des emplois , par 'humanisme... Les emplois créés ne sont que le moyen de s'enrichir personnellement ( d'une façon astronomique, hors réalité humaine ) et d'enrichir les siens ( égoïsme clanique ).
DONC INTELLIGENCE COURAGE ET VANITÉ CUPIDITÉ .....
Aujourd'hui, le VRAI partage de ces richesses personnelles accumulées ( ds quel but ?) pourraient servir de nobles causes , notamment industrielles ou agricoles, dans le marasme économique que connaît notre pays et notre peuple ou celui de leurope
Égoïsme ou altruisme, la se trouve, IN FINE, la question ...

bengaline 24/02/2015 12:41

Je n'ai pas encore lu ce livre.... mais moi, je dis merci à Gérard Mulliez.
Etant sans aucun diplôme, j'ai travaillé pendant pendant 25 ans à Auchan comme hôtesse de caisse.
Grâce à l'actionnariat, j'ai pu m'acheter un appartement et faire quelques économies pour ma retraite.

Caligula 24/02/2015 12:36

Sans le vouloir Gérard Mulliez il va faire booster les ventes du livre. Excellent et merci pour ce moment !

Bertrand Gobin 23/02/2015 21:35

Ouh la ! Mon post était juste relatif à la forme de l'initiative de Gérard Mulliez et à ses conséquences médiatiques. Pour le reste... Les avis des uns et des autres sont manifestement divergents. Et ça me va très bien ;-)

cadet 24/02/2015 10:51

quand les entrepreneurs et ceux qui creent de la richesse dans ce pays seront tous partis, de quoi vivrez vous Monsieur Gobin ?
ferez-vous un livre sur les pauvres ou les chomeurs à moins que cela ne rapporte pas assez pour vous !!!
car c'est bien sur le dos des autres que vous vivez au quotidien sans prendre le moindre risque à l'instar des intrepreneurs de ce pays qui osent tout les jours...Tant que la France preferera les démolisseurs stériles aux entrepreneurs. le voyeurisme au respect de l'autre, la moquerie à la bienveillance. nous seront dans la culture de l'echec et non du succes pour tous....belle exemple pour nos enfants !

Gregoire 23/02/2015 21:24

Il a le courage et l'audace. Bravo Monsieur Mulliez. Monsieur Gobin, votre message est-il à l'image de votre livre? tant mieux si vous avez des lecteurs! Il en faut pour tous les goûts. Le plus important, c'est le discours VRAI et sans biais.
Les Mulliez intriguent et agacent par leur réussite. La Réussite est tellement peu valorisée dans notre pays, où l'on préfère la simplicité, la normalité malheureusement souvent tintée de médiocrité.
Oui Karen, il a créé son entreprise et sa famille l'a aidé. Mais réussir le premier coup, cela relève de la prouesse. Il a du s'acharner et travailler. Puis exiger des ses salariés la même rigueur.
La famille Mulliez est issue de l'industrie du textile. Elle a su s'adapter et réinvestir dans un nouveau métier. Dans le Nord, il ne reste plus grand chose du textile...

Que les mauvaises langues soient rassurées, un jour des entreprises Mulliez rencontreront de grandes difficultés. Dans 10, 20 ou 50 ans. Car c'est la vie des entreprises, de leurs salariés, dirigeants et actionnaires!

Une jeune salariée! 05/03/2015 16:17

Tout est dit dans ton message Grégoire :) la réussite est tellement jalousée dans notre pays...les commentaires en deviennent pour certains pitoyables. Aujourd'hui plus de 500000 familles vivent grâce au travail de ce grand monsieur... qui reste très humble. Bravo Monsieur Mulliez. Une salariée...

Karen 23/02/2015 20:17

Autant je ne partage pas du tout les idées du PCF, autant la réponse de Gérard Mulliez quand il leur dit qu'à leur âge il avait déjà créé son premier magasin montre à quel point il est déconnecté de certaines réalités... A cet âge là, tout le monde n'a pas un papa qui peut nous payer un voyage aux USA pour essayer d'y trouver des idées, pour payer un terrain de plusieurs hectares et pour financer la construction dudit magasin, son stock, son personnel avant même l'ouverture et pour se porter garant auprès des organismes de crédit si besoin... Même pour les créateurs d'entreprise de n'importe quel âge, combien ont pu avoir ça en dehors de la galaxie Mulliez ? On ne prête qu'aux riches. Alors certes il a réussi mais créer quand on n'a pas à s'inquiéter du démarrage, de ses fins de mois et de son avenir, quand on sait qu'on peut faire des erreurs et recommencer, ça aide. Beaucoup.

Après quand je lis certains commentaires d'une naïveté affligeante sur les belles valeurs de ce groupe aux si belles qualités humaines pour ses salariés, ça me fait bien rire (même s'il y a encore 5 ans j'aurais sans doute fait partie de ceux qui disent ça...). Car sur la manière dont ces entreprises virent leurs salariés, je peux en écrire des livres...

Karen 23/02/2015 21:01

J'ajoute que si Gérard Mulliez veut bien me donner 1 million, malgré mon âge plus tardif que le sien quand il a démarré, je n'ai pas peur de la comparaison de nos résultats quand j'aurai son âge actuel.

La face cachée de l'empire Mulliez

Entrez dans les coulisses de cette famille aux 700 cousins, découvrez qui est vraiment Gérard Mulliez, le fondateur d'Auchan, quelles sont les méthodes du groupe en Russie, ses cachotteries en Chine, ses relations inavouables outre-Atlantique.

Au sein de la tribu roubaisienne, le malheur des uns et les principes des autres ont fait la fortune de tous. Par-delà l’exceptionnelle réussite entrepreneuriale du clan, la saga Mulliez est d’abord une histoire familiale des plus romanesques. Riche en anecdotes et en confidences, l’enquête prend ici des allures de fresque historique où les révélations le disputent aux affaires de famille.

POUR COMMANDER LE LIVRE, CLIQUER ICI

 

Rechercher

L'empire des Mulliez

AFM2Fort de ses 600 000 salariés et de ses 86 milliards d'euros de chiffre d'affaires, l'empire des Mulliez constitue le premier acteur familial de l'économie française. Il ne s'agit pas d'un groupe à proprement parler mais d'une galaxie d'entreprises ayant en commun d'être contrôlées par les membres de l'association familiale Mulliez (ci-dessus la photo du siège de l'AFM à Roubaix).
Les principales enseignes sont : Auchan, Leroy-Merlin, Décathlon, Boulanger, Kiabi, Pimkie, Flunch, Atac, Norauto, Kiloutou, Cultura, Brice, Jules, Grain de malice, Top Office, Picwic, Phildar, etc. La plupart ont leur siège dans le Nord, autour de Roubaix, le berceau des Mulliez.

A vot'bon coeur amis lecteurs

Fonctionnant sans abonnement ni publicité, leblogMulliez.com propose aux internautes qui le souhaitent de le soutenir. Merci d'avance pour votre aide.